Dernières escales avant de couler

Ce soir nous présentons à Betton le récit de notre voyage et demain après 12 mois et 21 jours de navigation nous serons de retour à Rennes, la ville qui nous a vu partir en juillet 2016. À l’occasion des Tombées de la Nuit aux étangs d’Apigné, son équipage fera une dernière escale pour y présenter le récit de ses découvertes sous la forme d’un livre, d’un film et d’un spectacle.

Faute d’avoir pu les publier régulièrement, voici quelques extraits de notre carnet de bord de ces dernières semaines :

 » À Saint-Domineuc, Dominique, élue de la commune, a mis beaucoup d’énergie comme l’année dernière, à nous accueillir joyeusement. Une dizaine d’attrape-rêves imaginés par les enfants de la commune ont été accrochés tout autour de notre radeau, un atelier de dessin pour immortaliser au crayon notre venue a été organisé, et le dimanche presque 200 personnes étaient là pour écouter le récit de nos aventures. Nous retrouvons nos amis rencontrés l’année dernière : Juliette, Morgane, Typhaine, Anne-Claire, Fred et bien d’autres ! Le radeau restera dans ce havre de paix quelques jours avant de reprendre le canal et arriver à Hédé-Bazouges ce week-end »

 » À Hédé-Bazouges, nous avons franchi de nouveau les onze écluses. Elles sont distantes de quelques dizaines de mètres et forment une succession de portes mythologiques à franchir. Nous avons déployé notre campement entre deux d’entre elles. C’est à cet endroit que nous avons eu la joie de revoir Clément, le réalisateur du film « Île-Errance » qui avait embarqué avec nous sur le Radeau l’année dernière. Il a enfin pu voir son film projeté sur les voiles du Radeau. Bien qu’il ne nous ait pas suivi lorsque nous avons pris la mer pour de bon l’an dernier, nous avions l’impression de ne jamais nous être quittés. Nous voilà désormais sur le chemin de Guipel. Nous en sommes à la moitié du canal, et comme nous voyageons en rebroussant chemin, sans cesse les paysages sont nouveaux et réinventés ! « 

« Après notre escale à Guipel et ce formidable accueil de Christian le maire de la commune, d’Isabelle, son adjointe et de tous ceux que l’on a rencontré sur le site de la Plouzière, il nous a fallu reprendre la route du canal pour arriver aujourd’hui à Saint-Germain-Sur-Ille. Nos courageux chevaux Prima et Hardiguel nous ont haler sur le chemin de halage, comme ils l’avaient fait un an plus tôt. »

« Après cette si douce escale à Saint-Germain-sur-Ille, il nous faut déjà repartir. Au revoir Val d’Ille-Aubigné et merci à tous ceux qui ont rêvé avec nous pendant deux jours. En ce moment-même, nous naviguons vers la Ville de Betton, halés par nos fidèles destriers. Encore deux escales avant de couler notre radeau. Il se passe quelque chose de rare pendant cette aventure, de rare et de tellement précieux. Il nous faudra noyer notre chagrin en même temps que notre embarcation. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s