Le Radeau Utopie dans Télérama

Découvrez l’article en intégralité sur le site internet de Télérama

« […] A la sortie de l’Hôtel-Dieu, le soleil a fait son apparition. Le temps est idéal pour filer à Betton, à une dizaine de kilomètres au nord de Rennes, et rattraper le Radeau utopique de l’Ecole parallèle imaginaire. Sur ce rafiot en bois de seize mètres, arrêté au bord du canal de l’Ille-et-Rance, s’entremêlent des vélos, plusieurs grosses malles, des planches en bois et un tas de bidons. Au soleil, du linge sèche. Et à bord, douze navigateurs un rien délurés âgés de 25 à 28 ans : acteurs, metteurs en scène, urbanologue, architecte, médecin, éthno(musico)logue, sociologue… partis le 3 juillet de Rennes, à la recherche de l’île utopique, siège de la société idéale décrite par le penseur anglais Thomas Moore dans Utopia, l’ouvrage fondateur de la pensée utopiste (dont on célèbre d’ailleurs, dans la discrétion totale, les cinq cents ans de la parution).

Sur ce radeau, les artistes de l'Ecole Parallèle Imaginaire sont partis à la recherche de l'île utopique décrite par le philosophe britannique Thomas Moore.

« On part du principe que cette île existe, et qu’il faut qu’on la trouve, puisque personne n’est jamais parti à sa recherche », explique Simon Gauchet, metteur en scène et anthropologue. Notre but est de montrer qu’on peut réinventer le réel par la fiction, et permettre aux gens de formuler leurs utopies pour commencer à les réaliser ». Une douce rêverie ? Les protagonistes de cette histoire n’en démordent pas.

Aux passants qui s’approchent de leur étrange radeau et questionnent leur projet, ils répondent avec la même conviction, et aiment à citer Théodore Monod (le scientifique français affirmait que « l’utopie d’hier peut devenir la réalité »), l’écrivain russe Mikhaïl Saltykov (selon qui « sans utopie, aucun activité véritablement féconde n’est possible »), ou Oscar Wilde (« Aucune carte du monde n’est digne d’un regard si le pays de l’utopie n’y figure pas »). Et si, vraiment, vous n’êtes pas convaincu par cette « possibilité d’une île », rendez-vous à l’arrivée du radeau, à partir du 8 août à Saint-Malo. […] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s